vaincre le trac

Comment vaincre le trac et la peur de parler en public ?

Comment vaincre le trac et la peur de parler en public ?
4.4 (88.65%) 37 votes

Prendre la parole en public est considéré comme l’un des actes les plus difficiles à réaliser. Certaines études scientifiques démontrent que la peur de parler en public est la peur numéro n°1 de l’être humain avant celle de mourir ! Vaincre le trac est donc devenu une réelle obsession pour ceux qui souhaitent prendre la parole en public avec aisance.

«D’après la plupart des études, la peur n°1 des gens est de parler en public. La n°2 est la mort. La mort, en 2e position. Ça vous paraît normal ? Ça veut dire que si tu vas à un enterrement, il vaut mieux être dans le cercueil que dire l’oraison funèbre» (Jerry Seinfeld)

Cette citation de l’humoriste Américain Jerry Seinfeld illustre parfaitement le fait que parler en public est un acte effrayant.

  • Mais alors qu’est-ce que le trac ?
  • Est-ce que certaines personnes sont nées à l’aise face à un auditoire ?
  • Peut-on réellement vaincre le trac ?
  • Quels sont les moyens scientifiques à notre disposition pour vaincre le trac ?
  • Comment prendre la parole en public avec aisance ?

C’est ce que je vais t’expliquer dans cet article.

90 % des gens ressentent du trac avant de parler en public 

Ce taux représente le pourcentage de personnes qui ont déclaré avoir déjà ressenti au moins une fois du trac avant de parler en public.

Et je vais te dire une chose … Les 10 % restants, sont tous des menteurs.

Le fait est que nous avons tous déjà ressenti du trac avant de parler en public.

Que ce soit face à notre patron, nos managers ou des investisseurs lors d’une présentation de vente ou de projet.

Ressentir du trac avant de parler en public est une réaction physiologique normale.

Même les plus grands orateurs ressentent avant de parler en public.

Jacques Brel, considéré comme étant un des plus grands chanteurs et compositeurs de sa génération. Un véritable génie de la chanson sur scène et pourtant, malgré son expérience et son talent, vomissait ses tripes avant de monter sur scène.

De même pour Gad el Maleh, qui a déclaré dans une interview que le trac ne l’avait jamais vraiment quitté.

En fait, la grande différence que l’on peut noter entre un débutant et ces grands comédiens, chanteurs, ou orateurs, c’est qu’ils ont tous appris à contrôler leur trac.

 

Ils ont réussi à faire du trac, non pas un ennemi, mais un allié fidèle pour parler en public avec aisance.

Vaincre le trac : Toute une histoire ! 

Imagine, tu utilises une machine à remonter le temps pour te rendre il y a plusieurs dizaines de milliers d’années. A l’époque du paléolithique.

Imaginons, encore plus, que tu te retrouves au milieu d’une forêt luxuriante, transformé en chasseur-cueilleur. Couteau et lance à la main.

Tout est calme. Tu peux entendre les bruits de la forêt. Le clapotis de l’eau d’une rivière qui coule. Le chant des oiseux qui sifflotent dans les arbres. Le craquement du bois sous tes pieds.

SOUDAINEMENT !

Tu ressens une présence ennemie proche de toi…

Puis, tu t’abaisses sur tes appuis et commences à renifler cette présence…

Tu ressens les battements de ton cœur qui s’accélèrent de plus en plus ..

Ton rythme respiratoire augmente…

Tes poils se hérissent, ta vision diminue, tu commences à légèrement transpirer …

Ensuite, l’adrénaline commence à se répandre avec froideur dans tout ton corps

Les muscles de tes jambes se contractent fortement, et sont au bord de la paralysie..

BAM ! QUAND TOUT D’UN COUP, UN TIGRE A DENT DE SABRE APPARAIT DEVANT TOI ! ET TE SAUTE DESSUS POUR TE DÉVORER !

Prêt à l’action, tu dégaines ton couteau et te lances face à ce monstre aux dents protubérantes et acérées comme des lames de rasoirs.

Tu commences à te battre et réussi à asséner un coup fatal à la bête qui s’écroule sur le sol à tes pieds.

Puis, tu prends la fuite en courant de toutes tes forces le plus loin possible de ce carnage. Avec l’espoir de ne pas retomber nez à nez avec un autre ennemi.

 

Peur de parler en public : la comprendre pour mieux vaincre le trac

Dans cette petite histoire je veux te faire comprendre que les réactions physiologiques que tu ressens aujourd’hui lorsque tu prends la parole en public :

  • Voix qui tremble
  • Vue qui diminue
  • Sensation de brouillard
  • Peur
  • Transpiration
  • Maux de ventre
  • Cœur qui bat fort
  • Respiration accrue

Sont exactement les mêmes réactions que nos ancêtres ressentaient face à un ennemi.

En fait, le trac est une réaction qui peut être extrêmement positive ! Car comme je viens de te l’expliquer dans cette histoire, ton corps, sous l’effet de l’adrénaline, est prêt à passer à l’action ! Du moment qu’on sait le maitriser.

C’est ce qu’on appelle l’effet Combat / Fuite / Paralysie.

Sous stress notre corps nous permet de se mettre en condition pour survivre :

  • L’augmentation du rythme cardiaque permet de vasculariser ton corps plus efficacement.
  • L’accroissement du rythme respiratoire permet une meilleure oxygénation de tes muscles pour courir plus vite et plus longtemps.
  • La transpiration plus abondante, permet une meilleure fluidité dans tes mouvements et de tempérer la température de ton corps pour pouvoir courir de plus longues distances.

Et j’en passe !

Lorsque tu ressens du trac, ton corps est dans le meilleur état pour passer à l’action et donc pour parler en public. Seulement, Il faut que tu apprennes à le maitriser.

Si on a désormais autant de mal à maitriser notre trac, c’est dû au fait que la survie à changé de visage.

De la survie dans la forêt, à devoir chasser et se défendre contre des tigres, nous sommes passés à des présentations power point et des patrons qui nous hurlent dessus dans une société très évoluée et sur-protégée.

Ce type de réaction émotionnelles « ancestrales » sont donc en grande partie désuètes dans notre société moderne.

En résulte une méconnaissance de nos émotions et de le manière de les gérer.

Vaincre la peur du regard des autres pour vaincre le trac en public 

Imagine, tu dois te lever pour prendre la parole en public lors d’une réunion ou d’une présentation commerciale. Tu as vu les autres participants passer avant toi. Au fur et à mesure que tes collègues terminent leur présentation le trac monte de plus en plus. Tu les vois à l’aise, confiant face à leur public et tu te demandes si tu vas être à la hauteur. Ton mental commence à te jouer des tours et ton esprit s’embrouille petit à petit avec des phrases comme :

  • Je n’y arriverai pas !
  • Qu’est-ce qu’ils vont penser de moi ?
  • Je suis nul en public je vais me ridiculiser face à eux !
  • J’ai encore peur de rougir et ça va se voir…

Puis vient enfin ton tour de parler. Tu te lèves et fais face à ton auditoire et tu sens le poids du regard de ton public sur toi,  le sentiment d’être jugé te paralyse totalement. Tu as l’impression que personne ne t’écoute ou que les gens se moquent de toi. Lorsque tu ouvres la bouche pour faire sortir tes premiers mots, le trac noue ta gorge et te coupe la voix. Tu balbuties quelques phrases et au moment où tes yeux se relèvent à nouveau vers ton public, BAM ! Le blanc total … Impossible de te rappeler ce que tu devais dire …

Cette nouvelle histoire, que l’on pourrait trouver caricaturale ne l’est pas du tout et m’est déjà arrivé lors d’une présentation à mes débuts. Ce genre de situation arrive à de nombreuses personnes chaque jours. Tout ça à cause d’une particularité : La peur d’être jugé ou la peur du regard des autres.

Se dégager de la peur du regard des autres pour vaincre le trac

Cette peur est totalement normale lorsque l’on débute et la grande majorité des orateurs l’ont déjà ressentie. Le problème vient parfois du fait que l’on cherche à être trop parfait. et que l’on est trop centré sur soi lorsque l’on parle en public.

Quand on prend conscience que lorsque l’on parle face à un auditoire, on ne parle pas pour soi mais pour son public. Que tu es sur scène pour leur apprendre des choses. Alors ce trac qui te paralyse disparaît !

En effet, le trac, amplifié par cette peur d’être jugé; est nourri par notre ego et notre tendance à vouloir bien trop bien faire  (perfectionnisme).

Mais si tu prends conscience que ton public n’est pas malveillant, et que tu es là pour prendre du plaisir avec eux sur scène, alors le trac disparaitra.

Comme dit mon amie conférencière Brigitte André :

Si tu as le sourire au ventre et que tu sais pourquoi est-ce que tu montes sur scène, alors toute peur disparaît.

Ton public ne te veux aucun mal, bien au contraire !

De plus, on pense souvent que notre public va se moquer de nous. Nous insulter. Ou bien, nous jeter des tomates si on n’est pas bon sur scène.

Et si cette peur qui nourrit ton trac et ton appréhension était totalement infondée ?

Il y a 1 an j’ai eu ce qu’on appelle un énorme blanc face à mon auditoire. Je ne savais absolument plus ce que je devais dire. J’étais totalement perdu. En regardant mon public j’ai cru que j’allais y voir des visages menaçants ou moqueurs. Et bien pas du tout ! Les gens dans le public étaient souriant et certains se sont mis à applaudir pour me redonner du courage. En fait, ton auditoire est profondément empathique et bienveillant.

Prends conscience que ton public te voudra toujours du bien et t’aidera si jamais tu te sens mal.

Pourquoi ? Parce que l’être humain est par nature empathique et arrive à ressentir ce que tu ressens lorsque tu as un blanc ou quand tu es stressé.  Parce qu’il a connu lui aussi la même chose que toi et comprend ton malaise.

C’est pour cette raison que ton public ne cherchera jamais à te descendre. Les publics négatifs sont extrêmement rares et je n’en ai connu qu’une poignée dans toutes mes présentations. Dans tous les cas, tu as de fortes chances de tomber sur un public sympathique qui te veut du bien et qui te viendra en aide si tu as un problème.

Grâce à ça tu pourras éviter d’avoir des blancs et être paralysé par le trac.

Le seul et unique moyen de vaincre le trac en public

Tu as vu précédemment que le trac était une réaction physiologique normale. Que nos ancêtres nous ont légués pour nous protéger où nous défendre, et que s’il est bien utilisé il peut être un allié utile.

Seulement pour vaincre le trac il faut mettre en place certaines techniques pour apprendre à apprivoiser nos émotions.

Et je parle bien d’apprivoiser !

Car il est impossible de faire totalement disparaitre le trac.

Je n’ai pas de pilule magique pour éradiquer cette peur et personne ne l’a réellement découverte.

Par contre il existe différentes méthodes pour apprendre à l’apprivoiser. En faire un allié et non plus un ennemie.

En effet, sur le marché de la relaxation, il existe des dizaines de méthodes, qui marchent toutes aussi bien les unes que les autres :

  • Yoga
  • Pilate
  • Hypnose
  • Sophrologie
  • EFT …

Ces techniques sont incroyables pour apprendre à gérer ses émotions. Seulement je considère qu’elles ne sont pas suffisantes pour apprendre à parler en public avec aisance et vaincre le trac face à un auditoire.

Le seul et unique moyen de vaincre le trac en public est de pratiquer !

Le sentiment de confiance en soi est un sentiment de compétence par rapport à un domaine que l’on pratique régulièrement.

Comprendre d’ou vient notre peur pour vaincre le trac 

La peur provient de la méconnaissance. Si l’on « ne connaît pas », alors les chances d’avoir peur seront bien plus grandes.

Imaginons ensemble, si tu dois sauter en parachute pour la première fois de ta vie, tu seras certainement stressé, voire même anxieux. Par contre si tu refais ce saut plusieurs dizaines de fois, alors au bout de la 15ème fois ce sera beaucoup plus simple de sauter. Ce sera peut-être même un véritable plaisir pour toi.

C’est exactement pareil pour la prise de parole en public. Si on à peur de parler en public, c’est parce qu’on ne pratique pas assez. Qu’on ne s’entraine pas à parler. Qu’on n’a pas développé l’habitude de parler face à un auditoire. Un petit peu tous les jours.

Même l’improvisation se travaille et se prépare. Car ceux qui se permettent d’improviser sont ceux qui ont le plus travaillé leur sujet.

Le psychologue Christophe  André dans son livre « la peur des autres : trac, timidité et phobie sociale » parle d’une méthode toute simple, utilisée par les psychologues pour traiter les anxiétés, phobies sociales et problèmes de trac…

La méthode d’exposition pour vaincre le trac en public

Cette méthode reconnue scientifiquement et testé dans de nombreuses études sur les phobies sociales fait ses preuves depuis de nombreuses années auprès des anxieux en public.

Elle part du principe que pour apprivoiser une peur, il faut s’exposer petit à petit à celle-ci.

Comme dit le dicton, c’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Au plus on osera s’exposer, de plus en plus longtemps, au plus on se sentira à l’aise envers cette acte qui nous fait si peur.

Pour cela, je considère qu’il faut y aller progressivement. Pas après pas. Commencer par une conférence de 40 minutes alors qu’on débute n’est pas forcément la meilleure des solutions.

Par contre, commencer par parler devant une ou deux personnes que l’on connait, pour leur expliquer un sujet qui nous passionne est de suite plus pertinent.

De plus, je peux te conseiller de te fixer des objectifs. Précis et calculés dans le temps.

Par exemple :

Lundi, je vais parler à deux personnes pendant 3 minutes en les regardant bien dans les yeux.

Mardi, je travaille mon regard et utilise mon eye-contact avec au moins 2 personnes dans l’auditoire.

Mercredi je vais parler à trois personnes pendant quatre minutes ….

etc etc …

Le but est d’y aller progressivement en augmentant le nombre de personnes rencontrés, regardés ou autres en fonction de tes objectifs personnels ou professionnels.

Tu vas voir qu’au plus tu seras régulier dans tes efforts au plus vite tu ressentiras des progrès phénoménaux !

Le but étant de sortir de ce qu’on appelle de ta zone de confort ..

Sortir de sa zone de confort pour vaincre le trac ? 

Tu te souviens de ce gros canapé moelleux dans lequel tu aimes t’installer après un gros repas de famille.

Ce genre de canapé dans lequel tu es tellement bien, qu’il est impossible pour toi d’en bouger. Car le moindre effort te fatiguerait et briserai ce moment de bien-être et de détente.

Ta zone de confort c’est ce canapé. En effet, quand tu es bien installé dans tes routines, tu n’as pas envie d’en sortir. Parce que ça te demanderait un effort pour lever tes fesses de ce « canapé ».

Partir à l’aventure, pour sortir de ta zone de confort te demande de l’énergie, de la volonté et surtout du courage pour te dépasser !

Certes l’aventure est dangereuse, certes elle demande des efforts …

Seulement, comme dit le philosophe Paolo Cohelo :

Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, alors essayez la routine, elle est mortelle.

Le seul moyen de vaincre sa peur de parler en public et son trac est de sortir de sa zone de confort.

En effet, c’est en osant faire des choses nouvelles, qu’on n’a pas l’habitude de faire qui nous permet de nous dépasser et de muscler notre confiance.

C’est en osant aller dans notre zone d’inconfort, en sortant de ce canapé douillet et moelleux de nos habitudes que l’on accroit son aisance.

Les personnes qui s’améliorent le plus en public sont celles qui osent sortir de ce canapé. Qui osent amplifier leur voix. Amplifier leur gestuelle.

Car c’est dans l’amplification que l’on muscle son potentiel. Et au plus celui-ci sera musclé, au plus il te sera facile de parler en public avec aisance et avec confiance.

Un petit test pour connaitre ton niveau de trac face à un public

Un moyen simple pour faire un suivi de l’évolution de notre aisance face à cette peur est de faire un tableau où tu vas retranscrire ton niveau de stress, d’anxiété ou de trac face à une situation donnée (la prise de parole en public par exemple, lors d’une réunion, lors d’une présentation, avec des collègues.)

Liste 5 moments ou tu ressens de l’anxiété face à un auditoire et note y a côté :

  • La gêne occasionnée ressentie lorsque tu réalises cet acte (De 0 = aucune gêne, 1 = Gêne légère, 2 = anxiété importante, 3 = Vrai panique)
  • Si tu évites cette situation de parole : (0 = jamais, 1 = rarement, 2 = Souvent, 3 = Systématiquement)

Si tu as un score compris entre :

0 et 5 alors tu as une confiance absolue en public ou alors tu as un profond problème d’égo ! :p

5 et 10 alors tu es légèrement anxieux face à ton public et tu dois travailler certains  aspects de ta prise de parole;

10 et 15 alors tu ressens une forte anxiété face à ton auditoire et tu dois absolument appliquer les conseils vus ci-dessus pour booster ta confiance petit à petit.

Cet article sur comment vaincre le trac est terminé. Dis mois dans les commentaires ce que tu en as pensé et comment tu comptes t’y prendre pour vaincre ta peur de parler en public ?

Tu peux obtenir dès maintenant ta formation gratuite de 18 pages pour vaincre ton trac lors de tes prises de parole en public en cliquant ci-dessous

 

 

Penses à partager cet article à tes amis, ça pourrait grandement les aider pour leur prochaine présentation !

A bientôt

Cyril, le speaker détendu.

On ne nait pas speaker, on le devient !

Page d’accueil : http://apprendre-a-parler-en-public.fr

Leave A Response

* Denotes Required Field